Comment changer et adopter les bons comportements?

« Décidez exactement ce que vous désirez pour chaque aspect de votre vie ; vous ne toucherez pas une cible que vous ne pouvez pas voir ! ».

Les fêtes de fin d’année sont passées et la plupart d’entre nous ont retrouvé leur bureau et 2020 est déjà entamée… Le sujet de mon dernier article concernait les « bonnes » résolutions de fin d’année et de début d’année nouvelle. En général, celles-ci sont listées les unes derrière les autres, sans ordre bien précis (de la plus réalisable à la moins réalisable par exemple serait une option). Pourquoi abandonnons-nous ces résolutions dans le courant du mois de janvier, était la trame de l’article en question. J’y abordais la notion de « bons » comportements pour déplacer l’attention du « quoi ? » vers le « comment ? » (mais sans chercher à aller plus loin dans son développement).

Dans le présent article, je reviens sur cette notion de « bons » comportements et parle de sortir sa zone de confort.

L’importance du comment  dans les nouveaux comportements à adopter.

Une liste de « bons » comportements à adopter devient plus vivante, captivante comparée à notre classique to-do liste, aride et rébarbative, quand notre motivation est engagée et orientée vers « comment faire pour me sentir mieux ? ». Notre motivation n’est donc plus tournée « vers quoi est-ce que je veux aller ? » qui met en place des objectifs invisibles et qui ne tiennent pas compte de nos ressentis. Vous allez vous dire que c’est la même chose en soi ! Et vous avez raison. Mais… notre cerveau, lui, le perçoit différemment !

Prenons un exemple simple : comparons « dès le 1er janvier 2020, je vais manger plus léger et ne plus boire de vin » (orienté « quoi ») et « dès le 1er janvier, pour me sentir en meilleure santé, je décide de manger plus de céréales, de légumes et de fruits, une portion par jour de chaque, et de limiter ma consommation de vin » (orientée « comment »). Sentez-vous déjà la différence ? Cet objectif orienté « comment » fait mention de la santé et du ressenti par rapport à un bien-être lié à une alimentation plus saine… C’est très différent de la première résolution qui ne prenait pas en compte le ressenti.

Nos routes comportementales : quelle est leur origine ?

Notre inconscient nous permet de ressentir physiquement et émotionnellement l’inconfort chaque fois que nous essayons de changer ou de modifier un comportement. La sensation d’inconfort et de peur est un signe psychologique indiquant que notre inconscient est activé. Celui-ci travaille depuis toujours en arrière-plan afin d’établir des « routes comportementales » et cela, bien avant que nous puissions les remarquer. La tendance que nous avons à ne pas quitter nos « routes » est l’une des raisons pour lesquelles il nous est si difficile de changer nos habitudes, car ce que nous connaissons bien est confortable.

Lorsque nous décidons consciemment de changer une ou plusieurs de ces routes comportementales, nous pouvons exploiter le pouvoir de nos habitudes et inculquer de nouvelles zones de confort auxquelles notre inconscient va petit à petit s’adapter.

Voici quelques façons d’adopter la stratégie du comment et de se sentir mieux dans l’inconfort:

Établissez des objectifs qui prennent en compte des sensations, des émotions, afin de vous faire lâcher prise sur le résultat en lui-même (un résultat sur lequel vous n’avez pas toujours le plein contrôle). Pensez à vos routes comportementales et aux nouvelles que vous commencez à dessiner. D’autres champs de possibles s’ouvrent à vous et vos émotions deviennent réelles, ancrées dans l’instant présent.
Posez-vous cette question : « comment est-ce que je veux me sentir ? » lorsque vous vous fixez un objectif qui va modifier un comportement. Commencez en vous disant : « En ce qui concerne ma carrière, je veux me sentir… » ou « En ce qui concerne mon bien-être personnel, je veux me sentir… ». Complétez ces phrases avec autant de mots que vous le souhaitez. Le principal est que vous en dégagiez vos désirs profonds : en quoi est-ce que ce changement de comportement est important pour vous ?

Je publierai dans les jours qui viennent un article reprenant une liste d’étapes à mettre en place pour fixer des objectifs simples et basés sur des ressentis.

 

Fixez des intentions qui reposent sur des valeurs qui vous parlent. Ce sont elles qui vont vous motiver, vous mettre en action, vous permettre de faire des choix. Elles agissent comme des boussoles internes. Si vous créez des intentions que vous voulez transformer en actions basées sur vos valeurs, vous pourrez les mettre en pratique dans votre vie privée, professionnelle et familiale.
Exemple : Si vous avez une valeur bien-être personnel importante, vous voudrez probablement passer du temps (ou plus de temps) à de la relaxation ou de la méditation et vous allez ainsi mettre en place des nouvelles habitudes qui vont encourager votre sensation de bien-être… sans que cela soit douloureux !

Ajoutez 3 colonnes à votre liste qui répondent aux questions Quand ? Où ? A quelle fréquence ?
Reprenons l’exemple sous le point 2 : « En ce qui concerne mon bien-être personnel, je veux me sentir plus calme et ancrée ; je choisis de pratiquer la relaxation, tous les soirs, pendant 15 minutes, juste avant d’aller me coucher ».
Après vous être répété plusieurs fois cette phrase à voix haute, écrivez-la et placez-la en vue, afin de l’ancrer tous les jours davantage pour que ce nouveau comportement devienne une nouvelle habitude (vous créez petit à petit une nouvelle route comportementale).

Pratiquez la gratitude chaque jour (au réveil et/ou au coucher). Cela va vous permettre de vous (re)connecter à votre moi profond, à vos sensations, à ce qui est au final important dans votre vie. Quelle que soit la manière dont se déroulent nos journées, il y a toujours des moments, mêmes fugaces, qui comptent et pour lesquels nous nous sentons reconnaissants. C’est le message d’une amie, le câlin de votre enfant en le déposant à l’école, le sourire de votre collègue, un bon livre, etc.

Faites l’expérience du « bocal de gratitude » ou « gratitude jar » en anglais https://www.pinterest.com/pin/303781937347118111/ : prenez un bocal (assez grand mais pas trop), une fois par jour, écrivez une chose pour laquelle vous éprouvez de la reconnaissance, pliez le petit papier et déposez-le dans le bocal. Chaque fois que vous ressentez le besoin de booster votre moral, piochez au hasard dans votre bocal et lisez ce qui vous a procuré du plaisir à un moment T.
C’est également un moyen très visuel car en voyant votre bocal se remplir, vous vous rendrez compte qu’il y a dans votre vie des moments qui méritent de la gratitude!

Soyez plus souvent dans le moment présent. Restez à l’écoute de vos sensations, de vos émotions. Faites-le plusieurs fois par jour. Même si la sensation est inconfortable (pensez aux routes comportementales), cet exercice vous assurera le sentiment d’être davantage connecté à vous, profondément.

Au final, tout ce qui découle de cet article, c’est un point important, crucial de cette nouvelle année qui débute : « Décidez exactement ce que vous désirez pour chaque aspect de votre vie ; vous ne toucherez pas une cible que vous ne pouvez pas voir ! ». Car ce qui importe c’est ce que nous ressentons quand nous sommes alignés avec nos valeurs.

Alors, comment voulez-vous vous sentir ?